Manifestation Nationale pour une politique d'asile humaine

Samedi 2 février 2019 - 13h30 - Kramersplein - Gand 
Départ de Bruxelles : RDV à 12h00 - Rue Plétinckx, 19 1000 Bruxelles 

En janvier et février 2018, des milliers de personnes ont manifesté à Bruxelles contre la politique de renvoi du gouvernement Michel et du secrétaire d’état Francken. Des actionscontre la politique d’asile répressive ont suivi à Gand, Steenokkerzeel, Bruxelles, Charleroi, Liège…Tous les jours des milliers de citoyens hébergent des réfugiés, ou sont actifs dans des organisations de solidarité.
Cependant les actions répressives contre les réfugiés et les migrants ne cessent d’augmenter. Les réfugiés et les migrants sont arrêtés dans la rue, dans les gares et sur les parkings. La Belgique enferme de nouveau les enfants dans des centres fermés, une petite fille Mawda a trouvé la mort et les individus et organisations qui assistent réfugiés et migrants sont poursuivis. La N-VA ne veut même pas signer l’accord des Nations Unies sur la migration et suit l’exemple de Trump ou Orban. Entretemps, la menace de l’extrême droite continue à s’accroître.
On ne peut pas laisser passer cette évolution. Un an après les grandes manifestations à Bruxelles, la coalition d’asile appelle à une manifestation nationale à Gand pour montrer la solidarité en Flandre.
Nous voulons une politique d’asile et de migration humaine. Une politique qui rassemble les gens plutôt que les diviser. Une politique qui dit stop à la surenchère de racisme et haine qui met en danger la société. On choisit avec conviction pour la solidarité et l’hospitalité.
Nous demandons : 
  L’arrêt immédiat de la chasse aux migrants et réfugiés, aussi quand ils sont de passage en Belgique ; 
  L’arrêt immédiat des renvois forcés et la fermeture de tous les centres fermés ; 
  La fin de la criminalisation des migrants, réfugiés et citoyens solidaires. Non au projet de loi de visite à domicile et autres projets similaires ; 
  Une fin à la forteresse Europe. Pas de renvois, pas de pactes avec des régimes pas démocratiques ou dictatoriaux ; 
  Un accueil chaleureux et qualitatif pour des réfugiés, qui respecte les droits de l’homme et qui favorise l’intégration, la régularisation et un même traitement social des arrivants et des personnes sans papiers ; 
  La vérité et la justice pour Mawda et les victimes de cette politique de renvoi ; 
  La condamnation systématique de la violence et discours, aussi par la police ou les autorités.

Organisation : Coalition d’asile - La CSC Bruxelles, la CSC Oost-Vlanderen et le Comité des travailleur.se.s migrant.e.s avec et sans papiers de la CSC Bruxelles ont rejoint l'appel de la coalition. 
Contact : Eva Maria Jimenez - evamaria.jimenezlamas@acv-csc.be - 0497 14 56 64
Facebook : https://www.facebook.com/events/336761436876205/