Attentats: la CSC BHV appelle à la solidarité et l'unité

La CSC Bruxelles-Hal-Vilvorde condamne les attentats de ce 22 mars à Bruxelles. Adelma, Léopold, Olivier, Fabienne, Cristina, Claudiu, David, Mason,… Les victimes sont de plus de 40 nationalités différentes. 
Cette violence aveugle et lâche a tué des innocents. Des femmes, des hommes, des épouses, des maris, des parents, des voisins, des voisines. Rien ne peut justifier cela. 
La CSC Bruxelles-Hal-Vilvorde se réjouit des rassemblements qui ont fait suite à ces attentats : le parterre de la Bourse est devenu un lieu d'expression et de recueillement, les travailleurs de la STIB ont rendu hommage aux victimes dans la matinée du 23 mars à la station Maelbeek, 2000 travailleurs de l'aéroport se sont rassemblés pour commémorer les victimes parmi lesquelles certains de leurs collègues. Dans plusieurs entreprises, une minute de silence a été observée. Des citoyens déposent une fleur près des stations de métro. 
Nous tenons également à saluer les travailleurs qui étaient en première ligne : ceux de l'aéroport, de la STIB, les agents de gardiennage et de sécurité, les ambulanciers, les pompiers, les policiers, le personnel des hopitaux. Mais aussi les taximen qui ont transporté des passagers gratuitement ainsi que le personnel des hôtels qui ont accueilli gratuitement ceux qui ne pouvaient se loger ailleurs. Ces réactions d'unité et de solidarité sont précisément ce que les terroristes cherchaient à détruire. Heureusement, ils n'y parviendront pas. 
La CSC Bruxelles-Hal-Vilvorde appelle ainsi à participer aux rassemblements qui ont lieu ce week-end dans la plus grande unité et diversité possible.