Open VLD et impôt sur les grosses fortunes

La CSC Bruxelles-Hal-Vilvorde exige un impôt sur les grosses fortunes à la réception de nouvel an de l’Open VLD


La CSC Bruxelles-Hal-Vilvorde sera présente ce lundi à partir de 17h30 à la réception de nouvel an de l’Open VLD (Rue du Charroi, 11 – 1190 Forest) avec une seule question :
« Quand l’Open VLD arrêtera-t-il de s’opposer à la contribution des grosses fortunes ? »

Les politiques d’austérité des gouvernements flamand et fédéral restent fondamentalement inéquilibrées et injustes. Les efforts sont faits unilatéralement par ceux qui travaillent, par ceux qui cherchent du travail, ou sont malades, ou sont pensionnés. Selon les calculs récents d’organisations observant la pauvreté (Objectifs Decennium 2017), les plus faibles revenus iront jusqu’à perdre 950€ par an ! Pendant ce temps, les grandes entreprises et les spéculateurs sont épargnés.
Le gouvernement fédéral se réfugie derrière des calculs à partir desquels ils tentent de montrer que les travailleurs gagneront en pouvoir d’achat. C’est bien essayé…mais hélas. Ces calculs ne tiennent aucun compte des mesures d’austérité imposées par les gouvernements régionaux. Dans le cas de la Flandre, de nombreuses factures vont déjà augmenter : électricité, eau, crèches, minerval dans l’enseignement supérieur, transport public, etc. Sans parler de l’adaptation du bonus logement… Pendant ce temps, les grosses fortunes sont épargnées.
Enfin, ce gouvernement fédéral est par ailleurs nocif pour la croissance et l’emploi. Sous la menace d’un saut d’index et d’un blocage des salaires, la confiance des ménages est en baisse. Et l’économie est à la traîne en raison du manque d’investissements publics.
Selon une enquête récente parue dans Knack, 80% de la population flamande déclare être touchée par les mesures d’austérité. 78% estime que les mesures ne sont pas réparties équitablement. 85% estime que le gouvernement doit prendre en main le problème de l’augmentation de l’inégalité des revenus. Et 85% de la population se prononce en faveur d’un impôt sur la fortune au-delà d’un million d’euros. Un sondage similaire, avec des résultats similaires, avait déjà été rapportée par le Vif en 2012.

Contacts presse :
Stijn Van de Rijck (NL) : 0476/67.97.40 – svanderijck@acv-csc.be
Nic Görtz (FR): 0479/28.88.18 – ngortz@acv-csc.be